Musique: Igor Stravinsky
Symphonie de Psaumes pour Choeurs, instruments à vents, violoncelles et doubles basses
Durée: 25 minutes
Mise en scène: Oeuvre dépouillée, intense
Premier ballet présenté dans une église catholique en Amérique du Nord
Distribution: 1 soliste masculin
6 corps féminins
6 corps masculins
Productions: Les Grands Ballets Canadiens de Montréal (1970)
Répertoire: Alberta Ballet
Atlanta Ballet
Licence / 3 ans: 7 550$
Redevance: 75$ / spectacle

 

Cette oeuvre a inspiré, tant à Stravinsky qu’à Nault, un style nouveau. Elle est une véritable affirmation de la foi, progressant musicalement et atteignant un rythme pareil aux battements de coeur. Le ballet est d’une simplicité austère et met en valeur la beauté du mouvement. La musique a été composée sur la version latine de trois Psaumes consécutifs de Vulgate, un psaume pour chaque mouvement. Le premier est une prière de rachat, le deuxième affirme la foi dans le Seigneur et le troisième est un chant d’action de grâce.

Le ballet fait ressortir cette communion de l’être humain avec son Dieu. Les danseurs évoluent en costumes de répétition très sobres de façon à souligner le moment de vérité où l’homme ouvre son âme.

Symphonie de Psaumes est créé en 1969 lors d’un atelier chorégraphique. Au printemps 1970, il est dansé à l’Oratoire Saint-Joseph durant la Semaine Sainte; c’est alors la première fois qu’une institution catholique d’Amérique du Nord permet qu’un ballet soit dansé dans son enceinte.